De l’apprentissage des savoirs, du monde des médias et d’internet pour les élèves

Ce sont davantage les grands classiques qui apporteront la profondeur à la pensée des élèves qu’un traitement « médiatique » de surface. Mais pour cela il faut amener l’institution en charge de l’éducation des élèves à changer de registre.

Nul à ce jour n’y est parvenu et beaucoup s’y sont cassé les dents.

Rousseau et Voltaire comme Alpha et Oméga de notre République, est-ce suffisant?

L’école doit devenir autre chose qu’un lieu de débat où chacun a potentiellement raison et gagne, par conséquent, à acquérir l’habileté pour imposer sa raison.

L’école, doit être l’exact opposé de la démocratie – la dictature de la philologie et de la raison – si l’on veut que la démocratie à l’extérieur de cette enceinte soit le lieu de notre réussite et de notre émancipation collective.

La seule commémoration à faire, chaque jour, consiste à élever cette religion.
La seule contrainte, s’échapper de sa propre platitude.
Le moyen, Soi avec le concours actif des Autres.

****

Peut-on enraciner Racine?
Bailler aux Corneilles?
Grimper au lierre de Molière?
Induire un propos tacitement?
Souscrire au postulat que Cicéron c’est pas carré?
Prendre Hugo pour Boss?
(et tout ce qui manque)….

Bien à vous.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :