Archives Mensuelles: octobre 2015

Retour vers le Futur (Back to Future)

L’Europe traverse une épreuve majeure.
Un nombre croissant d’eurosceptiques aura beau prétendre que l’Union Européenne usurpe son rôle et son identité, la construction européenne, depuis que ses bases ont été posées, est un édifice réel et dynamique.
Il ne lui a fallu que quelques dizaines d’années pour s’affirmer, pour s’ouvrir et s’élargir, ainsi que sa nature, sa géographie et sa projection l’y portent.
Les empires immobiles ne sont pas immuables. Ils périssent, vaincus par les forces qu’eux mêmes génèrent en voulant se protéger et en lâchant la proie pour l’ombre. Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Dans le ventre de la démocratie

Il est temps de parler de la démocratie car la démocratie est mal en point.
Le constat est facile à dresser. Dans les pays où ce régime prévaut on assiste, impuissants, à la montée de la haine, de la xénophobie, à la surrenchère dans le rejet de l’autre. Pegida prospère. L’ultra-nationalisme s’infiltre en mystifiant le peuple sur le sens de ce sur quoi, parmi les valeurs humaines, il est possible de transiger, voire de s’affranchir, sans se défigurer soi-même. La droite et la gauche sont doublées sur leurs extrêmes.

La nature humaine est faible. Que valent les promesses de « Plus jamais ça »? Que valent les serments et prières à Auswitch ou Treblinka quand la même suite et ses séductions reproduit les mêmes effets, tenus pour acceptables, parce qu’ils s’appliqueraient à des arabes, ou des musulmans, contre lesquels chacun se trouve des griefs et que ces griefs chacun les considère légitimes à un titre ou un autre.
Quant à la promesse d’une paix durable en Europe, si évidente qu’elle semblait il y a quelques années encore superfétatoire, regardez ce que nous en avons fait. Elle s’éloigne de nous, cette promesse de paix et nous ne le voyons pas, nous ne nous en alarmons pas, comme devrions. Pourtant, les forces qui progressent ne se cachent même pas. Elles disent leur nom.

Lire la suite

Quelques principes simples sur la nature de notre futur (2)

C’est à la voix des nations de résoudre les crises qui se développent de manière très préoccupante. Il y a une vérité salvatrice à élever par dessus la misère actuelle, par dessus la dégradation du monde, par dessus les mensonges et mystifications, pour établir au niveau qu’il réclame aujourd’hui le règne fructueux de la justice et de la dignité.
Pour former cette voix et lui procurer la force nécessaire, chacun doit clarifier ce qu’il est et quitter les limbes.
Le salut viendra de cette simplicité ainsi que de notre volonté de faire revenir la grâce sur ce monde.

Il faut que les nations, formées de peuples, se souviennent de ce qu’elles sont, d’où elles viennent et qu’elles se souviennent même du lieu où elles vont. Cela est inscrit dans leurs gènes bien plus profondément que ne l’est la procession trompeuse de leurs signes distinctifs.

Bien à vous.

Tagué , , , ,

Téhéran à l’épreuve de l’Iran’s deal

L’Iran’s deal sur le nucléaire, qui a abouti aux accords de Genève sur le droit de Téhéran à développer, sous condition de renoncer au nucléaire militaire, son nucléaire civil n’est pas aussi ingénu, faisant de l’Occident les dupes d’un marché qu’ils ont eux-mêmes initiés et fait aboutir, que certains l’ont dit ou craint.
Ces accords étaient, selon moi, d’une importance vitale et dépassent le strict cadre du nucléaire. Lire la suite

Tagué , , ,

Un moment avec Israël

Israël récolte ce que le gouvernement Netanyahu sème. Il ne reste fatidiquement aux Palestiniens que semer ce qu’ils récoltent comme bénéfices de processus politiques régulièrement détrompés. Des fruits empoisonnés. La France n’a pas fait suite récemment à la proposition européenne de boycott des produits issus des territoires occupés. Mais laisser du temps au temps n’a valeur que s’il y a un agenda crédible pour les deux parties. Netanyahu ne conduit que celui d’un grand Israël, inconciliable avec celui d’un Etat palestinien viable et souverain respectant l’intégrité de son voisin. Lire la suite

Tagué , , , , , , ,

Petit précis d’économie personnelle à l’attention de quelques huissiers

Ce matin un huissier m’a appelé. Il n’est pas le premier et n’est sans doute pas le dernier.
Il a agi, en vertu de son pouvoir comme il me semble devoir agir en vertu du mien.
Je lui ai réitéré ma position invariable, selon laquelle il me semblait indispensable que ce que nous représentions, en tant que garants de nos systèmes respectifs, soit confronté devant la justice de mon pays dont je lui rappelé qu’elle était « prononcée » au nom du peuple français.
Il m’a dit que cela ne se passait pas ainsi.
Je n’ai pas eu le temps de lui dire que cela se passait toujours ainsi, car même la Loi est l’expression de la souveraineté du peuple ainsi que de son intérêt. Qu’elle se rende aveugle ne signifie qu’elle n’aie pas pour vocation l’acuité.
Mes propos l’ont exaspéré et il m’a demandé de changer de ton. La question, de mon point de vue, n’est pas le ton, mais l’exactitude. Lire la suite

Tagué , , ,

Le temps des nations s’achève , commence celui de l’Homme

Nous vivons la fin des nations. Elles ont rempli leur mission.
Elles ne vont pas mourir. Elles s’ouvrent déjà et vont se transformer.

Ne croyez pas qu’il puisse être facile d’affirmer un tel avènement. Tout semble le contredire. Je vois combien sont puissants ceux qui freinent des quatre pieds, ceci particulièrement en Europe, alors que l’Europe devrait, au contraire, être la figure de proue volontaire de cette transformation. Elle a payé, l’Europe, un prix dévastateur au nationalisme qui y a surgi, dans les années 30, pour aboutir à la Shoah, à la catastrophe culturelle et intellectuelle qui nous a ruiné au début du XXe siècle.
Cette chute, gardons-nous de la renouveler, en considérant qu’il y a loin de la liberté et de l’ivresse des mots au déchaînement des actes, et encore plus loin de la libération des actes à l’acceptation des abominations. Ce serait de l’inconscience.
Cette chute, ne la souhaitons à personne. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

Qui, sinon la Russie, a besoin du pétrole?

A l’écart de l’intérêt du monde, auquel ils sont pourtant liés, la Russie de Poutine et l’Iran de la République Islamique, déroulent les termes d’un scénario qui doit aboutir – à partir de la guerre qu’ils prétendent mener contre le seul terrorisme incarné par Daesh, Al-Qaida et les autres nébuleuses associées, dans notre propre intérêt – à une accumulation explosive des tensions.
La tentative de réunir une large coalition, comprenant les Etats-Unis, la France, notamment, comme celle consistant à obtenir un mandat onusien ont fait long feu.
La Russie fait cavalier seul dans cette guerre qu’elle prétend mener contre le terrorisme.
Beaucoup, dans les opinions publiques, s’en réjouissent aujourd’hui.
Il y a de l’aveuglement dans cette démission devant la nature et l’importance des enjeux. Lire la suite

Tagué , , , , ,

FN, radicaux, souverainistes: la mue de l’Europe verra disparaître ses organes inutiles

7/10/2015 .- Sans être un inconditionnel du président de la République, M. François Hollande, je suis bien obligé, et satisfait de devoir l’être à l’occasion de la session plénière du Parlement Européen, de reconnaître en lui, cet après-midi, un homme d’Etat, animé par des intentions, une volonté, une sincérité d’homme d’Etat.
Et cette stature, quelles que soient ou puissent être les divergences par ailleurs, est rassurante, au fond, car ce que l’on doit pouvoir attendre de ceux qui président au destin d’un nation et à ce titre à la dynamique de l’Europe, c’est la stature et la capacité de parler et d’agir en dignité, et de le faire à la hauteur des enjeux comme des menaces. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

Si les Chinois voient l’heure dans l’oeil d’un chat

Si nous ne parvenons pas, malgré ce qui semble être une accumulation d’évidences et compte tenu des a-priori positifs qui accompagnent l’action russe, à déterminer si les attaques de l’aviation russe ont atteint Daesh (Etat Islamique) ou si elles étaient destinées aux opposants au régime de Bachar El-Assad, comment espérer comprendre les motivations des « terroristes » qui ont porté leurs coups en Chine. Au lendemain de l’engagement de la Russie auprès de Damas, un nouvel attentat de nature islamique s’est produit au Xijiang, en Chine, causant 31 morts et il n’est pas illégitime, les coïncidences étant rarement le fruit du seul hasard, de se poser des questions pertinentes. Lire la suite

Tagué , , , , , , ,