Kim Jong-un réanime l’axe du Mal

La communauté internationale, y compris le voisin chinois, a été surprise par l’essai nucléaire effectué par la Corée du Nord, réalisé le mercredi 6 janvier 2016, à 2h30 (heure de Paris). L’essai a été unaniment condamné par le Conseil de Sécurité de l’ONU.
L’énième bravade du régime de Pyongyang qui affirme entrer ainsi dans la maîtrise de la bombe H, assurance technologique qui soulève d’ailleurs le scepticisme de la plupart des experts, a pris à contre-pied les observateurs.
Ils avaient cru déceler au cours des voeux exprimés par Kim Jong-un, le 31 décembre 2015, des inflexions dans la rhétorique du leader nord-coréen et l’orientation du régime consacrée à l’amélioration du niveau de vie des habitants.
« Globalement, le ton était relativement modéré, et l’accent était clairement sur l’économie, davantage que sur les questions politiques et militaires », a observé Yang Moo-jin, professeur à l’université des études nord-coréennes de Séoul. « Il est possible qu’il ait cherché à ne pas irriter la Chine à l’approche du crucial congrès du parti en mai. » , ajoute ce spécialiste cité par Le Point.

Kim Jong-un a tout d’un trublion dans le concert international. Malgré cette réputation, il est hors de question de placer ce nouvel acte dans le seul registre de la provocation pour la provocation.

Kim Jong-un se place clairement
sur le terrain de la promotion
de la prolifération nucléaire légitime 

et a rappelé qu’il était là.
Y compris pour l’Iran.

Nul n’a relié cet évènement nucléaire avec les tensions exercées sur l’Iran qui s’est enflammé après l’exécution du cheik chiite Nimr al-Nimr. Cette relation accrédite, il est vrai, au moins sur deux de ses points, la thèse de l’axe du Mal qui a nourri la stratégie des USA sous la présidence George Bush.
Pourtant, l’Iran est un partenaire de la Corée du Nord. Le 31 décembre 2015, le président Rohani a adressé ses voeux au  leader suprême du parti et de l’armée nord coréenne. La Corée du Nord est considérée comme un des plus importants  fournisseurs d’armes de l’Iran.

Cet axe Pyongyang-Téhéran est-il réactivé par l’essai nucléaire opéré le 6 janvier dernier? Il est d’autant moins possible de l’écarter que les dernières références émises par l’agence officielle nord-coréenne, qui asimile la situation internationale « à la loi de la jungle », constituent une sorte de d’offre de service en faveur du surarmement et semble, entre les lignes, destiné à des régimes frères.
Alors que l’Accord de Genève sur le nucléaire civil, promu par la communauté internationale, entre dans sa dernière phase, ce qu’écrit KCNA et que rapporte Le Figaro semble s’adresser à l’Iran.
« Le régime de Saddam Hussein en Irak et celui de Mouammar Kadhafi n’ont pas pu échapper au destin de la destruction après avoir été privés des bases de leur développement nucléaire et avoir abandonné leurs programmes nucléaires avec leur propre accord », dit KCNA.
Tout cela doit être scruté avec beaucoup d’attention, car s’il y a une majorité d’Iraniennes et d’Iraniens favorables à la normalisation et la modernisation, un camp en Iran considère que le prix à payer par la Révolution Islamique est trop élevé et suppose des renoncements profonds auxquels il n’entend pas se résoudre.
Ceux-là peuvent avoir été tentés de surenchérir en exploitant le contexte que leur a procuré l’exécution de Nimr al-Nimr pour embraser la région.
Kim Jong-un se place clairement sur le terrain de la prolifération nucléaire légitime, qui est le dogme qu’il soutient face à la communauté internationale qui prône la non-prolifération et le démantèlement.
La Corée du Nord, régime militaire s’il en est, a rappelé, au moment où les tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite s’exacerbent, qu’il était disponible, avec une terreur supérieure aux autres, celle de la bombe atomique.
Ce n’est pas une provocation.
C’est un message.

Bien à vous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :