Archives Mensuelles: mars 2016

La vie et le motif

Comment les médias rendent-ils compte de la réalité, ce qu’elle soit politique, sociale, humaine?
Nous avons enfanté un monstre froid et déshumanisé
Vue de là, la « psychiatrisation » du « dissident » est un des éléments caractéristiques du totalitarisme.
Shakespeare est un malade mental. Lire la suite

Tagué , , ,

Nul n’est prophète en son pays

La vérité seule sera réconciliatrice et de nature, par conséquent, à purger le monde de l’excès effroyable et sanguinaire de la violence djihadiste et de toutes les autres à venir.
Si nous acceptons le mensonge, les faux-semblants, si nous acceptons un statu quo bâti sur un socle bancal, alors il nous retombera dessus.
Ceci est valable pour la Syrie, comme cela l’est tout autant pour le régime qui asservit l’Iran à une révolution qui arbore fièrement son ambition islamique ou pour la Russie de Poutine qui s’est faite une spécialité de nager dans les eaux troubles.
Mais la vérité n’intéresse pas grand monde.
Est-ce la démocratie devenue médiatique qui nous écarte autant de ce goût alors qu’elle devrait nous y maintenir?
Peut-être. Lire la suite

Tagué , , , ,

Palmyre, mon amour

orient_news_net.png

Dans son édition du 26 mars 2016, le site internet l’Orient New.net pose la question. « Est-ce que ISIS traite les menaces terroristes du Mufti d’Assad en Europe?« , en s’interrogeant, dès la première ligne de son article, sur la cécité des médias occidentaux.
« Je ne sais pas pourquoi les médias occidentaux ont fermé les yeux sur les menaces qui ont été faites par le Grand Mufti d’Assad, Ahmad Hassoun, en Octobre 2011. Ces menaces dangereuses, émises par la plus haute autorité religieuse du régime Assad, ont été diffusées dans les médias occidentaux qui n’ont pas mesurées la menace réelle sur la sécurité de l’Europe. Le mufti est seulement un employé pour les services de sécurité [du régime syrien] et aucun employé mineur n’est autorisé à donner des instructions sans consulter les gens plus élevés, sans parler de l’émission de la menace terroriste par la plus haute autorité religieuse dans le pays. », écrit Faisal al-Kasim, journaliste de nationalité anglo-syrienne, présentateur d’Al-Jazeera et de CNN Arabic. Lire la suite

Tagué , , , ,

La guerre invisible

Une guerre invisible n’est pas une guerre qui ne se voit pas. C’est une guerre qui ne montre d’elle que ce qui la tient masquée.
Jusqu’à présent, il fait peu de doute que la guerre qui nous est livrée, et qui a ensanglanté en quelques mois la France, la Belgique, le Pakistan, la Turquie, le Mali, le Maghreb, est demeurée invisible, s’agissant de ses réels enjeux et de ses motivations concrètes.
Nous n’en absorbons que l’enfumage alors que ce qui importe réellement, pour défaire et rendre inopérante la stratégie mise en oeuvre, c’est d’identifier l’origine de la menace et de discerner ses points d’appui et de développement.

Prenant le relais d’Al-Qaida, en perte d’influence apparente, des terroristes infiltrés en Europe érigent le drapeau noir de Daesh, chaque fois qu’ils commettent leurs abominables attentats. Le résultat de ces opérations est toujours le même. Nous nous réveillons en plein cauchemar avec, pour paraphraser Le Spleen de Baudelaire, le drapeau noir des soldats du califat planté sur nos crânes inclinés. Ils entrent dans notre pensée les éléments qui nous amènent à penser ce qu’ils veulent que nous pensions.
Affreux trophées qui nous ramènent toujours au pied du même mur, de nos mêmes limites à penser le mal au delà de cette barrière. Lire la suite

Tagué , , , ,

Quand un imam proche du régime de Damas menaçait l’Europe et les Etats-Unis

M. Manuel Vals, Premier ministre, vient de réitérer, comme après les attentats subis par notre pays le 13 novembre 2015, ses accusations à l’égard du salafisme. Je ne voudrais pas que nous fourvoyons, ou, si nous le faisons, faisons le sans en être dupe.
Il faut dire que si les auteurs se revendiquent comme tels (salafistes) et abandonnent, avec une complaisance qui peut sembler suspecte, des éléments destinés à associer ce terrorisme qui s’est abattu sur Paris comme sur Bruxelles, au salafisme, et par conséquent à l’Arabie Saoudite, il n’est pas inapproprié de penser que les instigateurs visent cette association afin de maintenir la focale sur cet islam.
Je subodore une pure et habile construction de leur part.
Je découvre sur facebook, cette vidéo (TV reportage apparemment). Elle a été partagée hier à 20h par un groupe syrien pro opposition apparemment. Il s’agit du grand mufti sunnite, Ahmad Badreddine Hassoun, identifié par CBS News et qualifié de fidèle du régime de Damas. Il mettait en garde l’Occident que désormais ce serait « oeil pour oeil, et dent pour dent », en justifiant dans une prédication , des attentats suicide contre l’Europe et les Etats-Unis.
CBS news rapportait ce discours en octobre 2011.

Nous entrons dans le dur.

 

Tagué , , ,

Filets et entre-filets de l’anti-terrorisme

Reconnaissons que de telles choses sont trop fréquentes pour qu’on leur accorde autre chose qu’un intérêt limité. Cependant, en moins de quinze jours, un tribunal de New-York condamne, le 10 mars dernier, l’Iran pour complicité dans les attentats du 11-09-2001 et le chef des Services de Sécurité Ukrainiens (SBU), le 22 mars, soupçonne la Russie d’être compromise dans les attentats de Bruxelles.
Dans le cas du jugement new-yorkais, le magistrat s’appuie sur un dossier solide, des  auditions, des pièces déclassées, et a statué au terme d’une procédure qui s’est déroulée sur plusieurs années, en faveur d’une thèse plaçant l’Iran au centre d’une vaste conspiration. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

Où l’ayatollah Khamenei nous conduit-il?

Oui, l’Europe démocratique est visée en tant qu’entité géopolitique et si elle est visée, c’est qu’aux yeux de ses ennemis, elle représente un ou plusieurs obstacles à leurs intérêts directs ou indirects.
Peut-être même que si nous nous étions docilement rangés dans la ligne Moscou-Téhéran, s’agissant du soutien à Bachar El-Assad, de l’incrimination de l’Arabie Saoudite et des pays du Golfe, l’Europe serait désormais à l’écart de ces attentats. Cependant, peut-être cet abandon aurait dégénéré en d’autres tensions et soumissions. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

L’église syrienne a-t-elle vendu son âme à Bachar El-Assad

Sous le titre « Daech coupable de génocide, un évêque syrien dénonce une instrumentalisation », la quotidien La Croix, rapporte que l’exécutif américain, par la voix de son porte-parole Josh Earnest, annonce son intention de favoriser une procédure de la Cour Pénale Internationale, « qui est typiquement l’organisation qui se pencherait là dessus » portant sur des crimes contre l’humanité.
« Les Etats-Unis soutiendraient cet effort de manière rhétorique, mais aussi de manière tangible », a précisé le porte-parole de l’administration Obama. Cela aboutirait à la constitution d’une Cour pour la Syrie, à l’image de celles qui ont été mises en place pour le Rwanda ou l’ex-Yougoslavie.
Cette annonce date du jeudi 17 mars 2016.
Les Etats-Unis se disent prêts à coopérer « avec des efforts indépendants pour enquêter sur un génocide », en Irak et en Syrie commis par les djihadistes. Mandat étendu jusqu’au maître de Damas. « Un tribunal pour la Syrie jugerait non seulement les génocidaires de l’État islamique, mais aussi toutes les parties, notamment le criminel de guerre Bachar Al Assad, pour les faits horribles dont ils sont coupables », a précisé Chris Smith, qui préside la commission en charge des droits de l’homme à la Chambre des représentants. Lire la suite

Tagué , ,

Du fantasme du Big brother US à la réalité du gran’ father iranien

SEYYED_ALI_KHAMENEHEI_-_LEADER_OF_IRAN

Le guide suprême Ali Khamenei. Crédit wikipedia, akkasemosalman, licensed under creative commons attribution.

Il est né en 1939 et règne depuis 1989, en qualité de Guide Suprême de la Révolution, sur le destin de la nation iranienne. Avant d’exercer la charge la plus haute au sein du régime dont il a été un des artisans, l’ayatollah Khanenei a été un proche de son fondateur, l’ayatollah Khomeini,  qui a chassé en 1979 le chah d’Iran du pouvoir.
Derrière l’image faussement rassurante du grand-père de la nation, Ali Khamenei est un stratège. Parmi de nombreuses oeuvres, il a rédigé un corpus intitulé « L’être des deux cent cinquante ans » et se déclare comme le descendant du prophète Mahomet, dont il affiche le turban noir autour de la tête qui fait de lui, à ce titre, un sayyid.
Mais la violence entoure et jalonne l’irrésistible parcours de cet homme vers le pouvoir.
Certains le jugent responsable, par exemple, de l’incendie qui a ravagé, le  19 août 1978, le cinéma Rex à Abadan, où 400 personnes ont péri carbonisées. Wikipédia explique que ce drame a été retourné par les Mollahs dans leur intensive entreprise de prédication contre le chah d’Iran.
Attentats, assassinats, exécutions massives, fatwas (dont celle émise à l’encontre de Salman Rushdie, l’auteur des « Verset sataniques »), la Révolution Islamique d’Iran a trouvé en celui qui s’est installé en son coeur un service qui dépasse le voeu même, probablement, de Khomeini. Lire la suite

Tagué , , ,

La veuve Havlish et la vérité du 9-11-2001

Nous pouvons créditer le juge Daniels et la cour du district Sud de New-York d’avoir eu raison d’être allés au bout de leur désir de justice. Cette cour a dressé et soutient l’acte accusatoire qu’ils opposent, sans susciter l’intérêt qu’ils auraient sans doute mérité, aux Etats, dont l’Iran, organisations terroristes, autorités, impliqués dans ce qui apparaît comme une conspiration puissante et tentaculaire.

Chacune des victimes de ces tragiques attentats, comme toutes celles du terrorisme en général comme des désastres qu’il a généré, aurait aimé, aurait mérité, de bénéficier de quelqu’un d’aussi déterminé et tenace dans la quête et l’exigence de vérité.

l_fionaanddonx300

Fiona Havish et son époux, lors de leur mariage en août 1993, poursuit l’Iran. Le courage et la dignité d’une épouse.

Ce sont, peut-être, ces gens là, ces magistrats, ces vrais experts, ces gens de l’intelligence, les authentiques héros de la vérité dans un monde qui se soumet aux mensonges et le fait qu’ils l’aient fait, à l’origine des procédures, au nom d’une seule plaignante, Mme Havlish, ne rend la réquisition et le jugement auquel il a abouti, que plus exemplaire. Lire la suite

Tagué , , , , ,