Archives Mensuelles: avril 2016

Pour l’OCI, l’Iran soutient le terrorisme, pour Khamenei les USA arment Daech

Le temps viendra pour les médias de donner des explications au peuple, aux peuples, sur la manière dont les médias ont rendu compte du phénomène du terrorisme, l’imputant sans le moindre recul, à des pays sunnites tels que l’Arabie Saoudite. Le Figaro brille ici.
En quelques semaines, nous assistons curieusement à une manière d’évitement de la part de la quasi totalité des médias et, hier, le 15/04/2016, c’est l’ Organisation de Coopération Islamique qui fait les frais de cette politique de l’autruche qui consiste à censurer toute information ne coïncidant pas avec la narration officielle. Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , , ,

L’OCI dénonce « le soutien continu au terrorisme » de l’Iran

« La Conférence a déploré l’ingérence de l’Iran dans les affaires intérieures des États de la région et des autres États membres, y compris au Bahreïn, au Yémen, en Syrie, et en Somalie, et a dénoncé son soutien continu au terrorisme ».
Le point 33 du communiqué final rendu public après la réunion à Istanbul des Chefs d’État et de Gouvernement des États membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a le mérite de la clarté.
S’ils appellent de leur voeu à des relations pacifiées avec l’Iran qui est membre de l’organisation, « fondées sur les principes de bon voisinage, de non-ingérence dans les affaires internes, de respect de l’indépendance et de la souveraineté territoriale des Etats, et de résolution des différends par des moyens pacifiques, conformément aux chartes de l’OCI et de l’ONU et aux principes du droit international, et en s’abstenant de tout recours ou menace de recours à la force », les membres de l’OCI ont mis en exergue le rôle négatif de l’Iran s’agissant du terrorisme et de la déstabilisation des pays de la région.

 

Tagué , ,

Faut-il un droit de la presse particulier en état d’urgence?

Même si le débat constitutionnel est refermé, je me demande dans quelle mesure l’état d’urgence, correspondant donc à une série de mesures adoptées pour faire face à une menace lourde et sombre qui pèse sur nous, ne devrait pas aboutir à une limitation, un encadrement, de la liberté de la presse, tout comme, finalement, à une limitation de la démocratie directe. Il me semble évident, aujourd’hui, que des forces nourrissent et instrumentalisent avec une vigueur redoublée le potentiel que leur offre ces vecteurs et ces forces y renonceront d’autant moins que la société qui prétend se défendre donne l’image d’une société qui se désagrège et perd le nord. Lire la suite

Tagué , , , , ,

Pour l’ayatollah Khamenei, « ce temps nécessite le dialogue et les missiles »

Le 30 mars dernier, s’exprimant devant l’audience des Panégyriste des gens de la Demeure, le guide suprême de la Révolution iranienne, a assuré, que cette époque était « l’époque de tout, du dialogue et des missiles ».
En martelant à plusieurs reprises que l’Iran est fondé à développer ce type de vecteurs, le guide suprême prend, en revendiquant une sorte de leadership, la responsabilité de cautionner une nouvelle crise et d’alimenter des tensions militaires semblables à celle qui se cristallisent autour de la Corée du Nord, alliée de l’Iran, entrée dans la course à l’armement, multiplie les essais balistiques en exprimant clairement l’ambition de pouvoir embarquer des ogives nucléaires sur ces vecteurs.

« En allusion à l’utilisation constante de tous les instruments par les ennemis pour confronter le peuple iranien et l’Ordre islamique, il a souligné : dans ce monde compliqué d’aujourd’hui et de demain, il nous faut employer tous les instruments politique, économique, social et défensif pour consolider la place de l’Iran. », a précisé l’ayatollah.
« Le système de l’Arrogance [front allant des USA, à Israël en passant par l’Arabie Saoudite], qui repose sur la tyrannie politique, économique, culturelle et militaire, ne lésine sur rien pour porter préjudice à la République islamique et au peuple iranien ; il ne faut donc pas ignorer cette réalité. », s’est-il justifié. Lire la suite

Tagué , ,

Les poisons de la propagande

La propagande russe, sur Internet, est infecte.
Elle mérite cependant d’être regardée car elle nous renseigne, finalement, sur les axes d’attaque qui ont été choisis.
Ce groupe, qui se revendique comme pro-Russe, anti-Européen, et francophone, effectue un travail de sape précis. Il alimente, avec des éléments qui sont déterminés moins par le hasard de l’actualité que par une stratégie, une guerre de l’information en attisant tous les mécanismes de haine et de ressentiments.

Lire la suite

Tagué , , ,