Hiroshima: convocation mémorielle et dissuasion nucléaire

L’usage de l’arme atomique sur Hiroshima et Nagasaki a donné à la dissuasion nucléaire une dimension ancrée au réel, au souvenir du réel.
De ce point de vue, il est intéressant de voir comment le président Obama, aujourd’hui au G7 au Japon, traite cette question.
Il est et a été au cours des derniers mois convoqué sur l’aspect mémoriel et, éventuellement, celui de la contrition.
D’après ce que j’ai pu lire, ici ou là, il me semble que le président américain élude cette « convocation ».
S’il s’y conformait, au delà de la question des bons sentiments, de quelle manière le concept de dissuasion pourrait-il être atteint?

Bien à vous.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :