Archives Mensuelles: juillet 2016

Un général saoudien accuse l’Iran d’être derrière l’attentat de la mosquée du prophète

« Tous les doigts pointent vers l’Iran parce qu’il est le seul bénéficiaire de la récente attaque qui a eu lieu près de la mosquée du Prophète », a déclaré le général de Brigade Hassam Atiyah, expert sur les stratégies de lutte contre le terrorisme du ministère saoudien de l’Intérieur.

Plusieurs kamikazes se sont fait exploser à Jeddah, Qatif et à Medine, près de la Mosquée du Prophète au moment de la rupture du jeûne et à la fin de la période de fin du ramadan, dans la soirée du 4 juillet dernier.

En désignant l’Iran comme instigateur, le général de brigade ramène Daesh au rang d’exécuteur des basses oeuvres distinct de la Révolution Islamique d’Iran installée dans les hautes oeuvres du terrorisme régional.

Cette analyse, je l’ai développée, depuis novembre 2015, après les attentats de Paris, notamment dans la contribution écrite le 17 novembre 2015 sous le titre « Sauver Bachar El-Assad. Pourquoi? ».

« Au cours des quatre dernières décennies, l’Iran a été un fervent partisan de toute tentative visant à faire douter de la capacité du Royaume à exécuter Omra et Hajj affaires. Les dernières attaques sont une tentative désespérée de la part de Daesh pour infiltrer la communauté d’expatriés dans le royaume « ,  a ajouté le général Atiyah.

Il a décrit l’attaque qui a eu lieu à Jeddah « comme une tentative désespérée pour dégrader les liens saoudiens-pakistanais bien fondées ».

http://saudigazette.com.sa/saudi-arabia/terrorism-expert-iran-chief-beneficiary-madinah-attacks/

Tagué , , ,

Vulnérabilité des démocraties à l’âge de la mondialisation

[Ce texte participe au concours organisé par le Conseil Supérieur pour la Formation et la Recherche Stratégique. Cette réflexion stratégique sera publiée au cours des prochaines semaines et n’est donc plus disponible au téléchargement.]
Tagué , , ,