Archives de Catégorie: Démocratie

Le référendum ou l’abolition de la raison des peuples

Rien ne ressemble plus à un référendum qu’un autre référendum. En Hongrie, Viktor Orban, le premier ministre hongrois, a pesé de tout son poids pour obtenir de la Hongrie un plébiscite fondé sur le rejet de l’accueil des réfugiés qu’au nom de la solidarité entre membres de l’UE l’Europe souhaite répartir en fonction des moyens de chaque État.

Il ne l’a pas obtenu.

Viktor Orban n’a pourtant pas ménagé sa monture « anti-migrants ». Pour déclencher cette machine infernale référendaire supposée consacrer, face aux institutions européennes, la voix du peuple comme source de légitimité absolue, Viktor Orban a fait du millier de réfugiés à relocaliser dans son pays, un enjeu de souveraineté.
Le Royaume-Uni est passé par ce chemin qui a abouti, sur l’exaltation cumulée des peurs et de la souveraineté, au Brexit. Lire la suite

Publicités
Tagué , , ,

Retour vers le Futur (Back to Future)

L’Europe traverse une épreuve majeure.
Un nombre croissant d’eurosceptiques aura beau prétendre que l’Union Européenne usurpe son rôle et son identité, la construction européenne, depuis que ses bases ont été posées, est un édifice réel et dynamique.
Il ne lui a fallu que quelques dizaines d’années pour s’affirmer, pour s’ouvrir et s’élargir, ainsi que sa nature, sa géographie et sa projection l’y portent.
Les empires immobiles ne sont pas immuables. Ils périssent, vaincus par les forces qu’eux mêmes génèrent en voulant se protéger et en lâchant la proie pour l’ombre. Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , ,

L’Europe, vache à lait du Front National

Il ne faut certes pas anticiper sur les conclusions que l’enquête tirera, mais, d’ores et déjà, le caractère d’exception que s’est forgé, au cours des années, le Front National en laissant l’apanage de la corruption et de la magouille aux autres formations politiques, est mis à mal. Si les soupçons de Bruxelles sont fondées, ce sur quoi l’office anti-fraude saisi par Martin Schultz, président du Parlement européen, est chargé d’enquêter, le financement des postes d’une vingtaine d’attachés parlementaires FN par l’Europe, révélerait une pratique des plus cyniques. Au total, c’est un montant de 7,5 millions d’euros qui est en jeu sur la législature. Lire la suite