Archives de Tag: Economie

Real Benefice, revitaliser le commerce local

Ceci constitue une réflexion sur un avant-projet de site internet, destiné à constituer un mode commercial profitable au commerce de proximité. Les technologies dans la téléphonie mobile sont propices à la mise en oeuvre d’un tel système.
A l’heure où les grandes enseignes réinvestissent les centre villes, où les commerces autonomes de proximité ont souvent été placé dans une situation économique de renoncement, il peut être opportun de fonder un nouveau modèle, fait de service, de réactivité.
C’est la réflexion qui m’a animé là, et qui a abouti, pour rebattre les cartes, à considérer la possibilité de créer des “paniers flottants”, déterminés par les consommateurs, auxquels les commerçants d’une aire géographique considérée peuvent répondre, par une offre incluant la livraison à domicile.
Vous trouverez, dans les pages qui suivent, le squelette d’une telle application.
Cette application peut trouver particulièrement son dynamisme dans les zones urbaines.

Daniel CICCIA (Hélas, pas un programmateur) Lire la suite

Tagué , , ,

Agonie des systèmes financiers

Faut-il redouter les effets de la crise financière et boursière dont témoigne la chute récente de plusieurs des indices auxquels sont attachées les places financières qui se scrutent mutuellement, recherchant les raisons de sauver ce qui reste de confiance?
Au delà des appréciations techniques, cela ressemble à des incantations vaines. Lire la suite

Tagué , , , ,

Revenu universel: autour d’une idée qui grandit

Parmi les économies des pays aux économies avancées, peu sont celles qui sont épargnées par les difficultés, que celles-ci soient liées au chômage ou aux difficultés liés aux travailleurs pauvres, à l’accroissement des inégalités, à la paupérisation, aux précarités, aux limites des traitements sociaux ou fiscaux du chômage. Lire la suite

Tagué , ,

Retour vers le Futur (Back to Future)

L’Europe traverse une épreuve majeure.
Un nombre croissant d’eurosceptiques aura beau prétendre que l’Union Européenne usurpe son rôle et son identité, la construction européenne, depuis que ses bases ont été posées, est un édifice réel et dynamique.
Il ne lui a fallu que quelques dizaines d’années pour s’affirmer, pour s’ouvrir et s’élargir, ainsi que sa nature, sa géographie et sa projection l’y portent.
Les empires immobiles ne sont pas immuables. Ils périssent, vaincus par les forces qu’eux mêmes génèrent en voulant se protéger et en lâchant la proie pour l’ombre. Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , ,

Petit précis d’économie personnelle à l’attention de quelques huissiers

Ce matin un huissier m’a appelé. Il n’est pas le premier et n’est sans doute pas le dernier.
Il a agi, en vertu de son pouvoir comme il me semble devoir agir en vertu du mien.
Je lui ai réitéré ma position invariable, selon laquelle il me semblait indispensable que ce que nous représentions, en tant que garants de nos systèmes respectifs, soit confronté devant la justice de mon pays dont je lui rappelé qu’elle était « prononcée » au nom du peuple français.
Il m’a dit que cela ne se passait pas ainsi.
Je n’ai pas eu le temps de lui dire que cela se passait toujours ainsi, car même la Loi est l’expression de la souveraineté du peuple ainsi que de son intérêt. Qu’elle se rende aveugle ne signifie qu’elle n’aie pas pour vocation l’acuité.
Mes propos l’ont exaspéré et il m’a demandé de changer de ton. La question, de mon point de vue, n’est pas le ton, mais l’exactitude. Lire la suite

Tagué , , ,

La France, un esprit chagrin de l’Europe

La France se donne-t-elle, à l’image de l’Allemagne, tous les moyens de ses ambitions en Europe et dans le monde? Cette question a, au moins, un préalable: la France a-t-elle une ambition affirmée en Europe et dans le monde? Questionner un membre fondateur de la construction européenne sur la nature de son implication n’est pas inopportun quand les élections départementales qui viennent de se dérouler en France continuent de receler une dimension de référendum.
Elles ont permis de voter contre l’Europe, contre la mondialisation.
Qu’avons-nous entendu, dimanche soir et lundi, de la part de la présidente du FN et prétendante à l’Elysée en 2017? Lire la suite

Tagué , , ,

Grexit: drôle d’euro drachme?

Lorsque Syriza, le parti de la gauche radicale grecque dirigée par Alexis Tsipras, actuel Premier ministre grec, a gagné les élections, il fallait entendre qu’on allait voir ce qu’on allait voir. Depuis, le gouvernement grec semble chercher à amadouer Bruxelles, la troïka, les institutions, soufflant le chaud et le froid sur ses intentions budgétaires et s’est résolu, comme le relate L’Expansion, à mettre en oeuvre des réformes afin de conserver le soutien de ses créanciers européens. Lire la suite

Tagué , , , ,

Et si on rendait à l’économie ce qui lui appartient

Je pense que l’économie doit être rendue à l’économie. Et ce qui est à l’Etat doit aussi lui revenir. Parmi les missions régaliennes de l’Etat devrait figurer tout ce qui a trait à la santé et à la famille. En premier lieu, la santé. Si ce n’est pas là un droit fondamental et universel de la personne, alors il faut l’inscrire au plus vite comme tel.
Mais dès lors qu’on l’aura écrit, il faudrait en tirer la conséquence. Lire la suite

Tagué , ,

Quid des dettes en Euro si on revient à l’Euro-Franc?

S’agissant d’une sortie de l’Euro, réclamée par le Front national et les souverainistes de tout poil prônant le retour à des monnaies nationales, telles que le « L’euro-franc ».

Le processus de conversion initial qui a fixé les parités d’entrée à la monnaie commune a permis de fixer la parité franc/euro à 6.559 F pour un euro.

Dans le cas, plus qu’hypothétique compte tenu de la déflagration monétaire qu’il engendrerait, d’une sortie de l’euro, plusieurs questions se posent sur le plan macroéconomique. Lire la suite

Tagué , , ,

Le triomphe de l’inertie mouvementée

L’échec de la loi Macron devant l’assemblée nationale a valeur d’acte manqué. Tout ce qui subsiste possiblement de raison nationale plaidait pour que ce modeste paquet de réforme, peu susceptible de soulever des montagnes, soit adopté par la majorité parlementaire de gauche.

M. Macron l’a dit et on ne peut que le croire. Il s’est fait l’apôtre humble de sa loi éponyme. Il a payé de sa personne pour écouter les débats et accepté qu’elle soit amendée. Il a fait son mea culpa et a battu sa coulpe sur la question des professions réglementées.
Mais voilà. Le seul moyen de faire une loi utile, fût-ce a minima, à notre économie, c’est de produire une coquille vide où peut s’écouter le chant délicieux de nos impuissances.
Lire la suite

Tagué , ,