Archives de Tag: Euro

Grexit: drôle d’euro drachme?

Lorsque Syriza, le parti de la gauche radicale grecque dirigée par Alexis Tsipras, actuel Premier ministre grec, a gagné les élections, il fallait entendre qu’on allait voir ce qu’on allait voir. Depuis, le gouvernement grec semble chercher à amadouer Bruxelles, la troïka, les institutions, soufflant le chaud et le froid sur ses intentions budgétaires et s’est résolu, comme le relate L’Expansion, à mettre en oeuvre des réformes afin de conserver le soutien de ses créanciers européens. Lire la suite

Tagué , , , ,

Quid des dettes en Euro si on revient à l’Euro-Franc?

S’agissant d’une sortie de l’Euro, réclamée par le Front national et les souverainistes de tout poil prônant le retour à des monnaies nationales, telles que le « L’euro-franc ».

Le processus de conversion initial qui a fixé les parités d’entrée à la monnaie commune a permis de fixer la parité franc/euro à 6.559 F pour un euro.

Dans le cas, plus qu’hypothétique compte tenu de la déflagration monétaire qu’il engendrerait, d’une sortie de l’euro, plusieurs questions se posent sur le plan macroéconomique. Lire la suite

Tagué , , ,

Vous avez dit crise de la représentation?

Nous vivons incontestablement une grave crise de la représentation, mais elle n’est peut-être pas là, notamment au coeur de la Ve République, où trop de nos compatriotes se délectent de la situer et où d’autres désignent qu’elle est.
Ce que porte en elle une aussi longue crise de la représentation que celle que notre pays traverse, c’est la difficulté à se reconnaître dans le fonctionnement des institutions, dans la représentation politique, dans sa propre culture, et, au bout de ce phénomène, dans la République.Cela nous place dans une gigantesque confusion où nous sommes collectivement englués et cette confusion est devenue le guide que nous chérissons. C’est par elle que nous en sommes à considérer que la solution à notre trouble est de réaliser en quelque sorte un parlement à notre image, en terme de parités, d’équilibre des forces, et d’illusions, comme si, la représentativité était assurée par une simple et mensongère tentative de réplication permanente, dans le grand manège de nos avatars médiatiques.
On sait que cette course ne satisfera ni personne ni le but que nous assignons d’abord aux institutions, celui – même si nous sommes prés de l’oublier – de nous dépasser afin que, justement, nous puissions nous y reconnaître et nous y ressourcer.Si l’on admet qu’il y ait une crise de la représentativité, il est possible d’aller au delà du miroir, de le traverser, et d’aller à la première des institutions. Il me semble, alors, que cette difficulté se trouve toute entière dans le fait que nous ne nous reconnaissons pas dans l’argent autant que nous devrions pouvoir le faire.Certes, nous l’aimons, nous le désirons, nous le haïssons parfois, mais nous n’avons pas avec lui, avec ce qu’il représente, un rapport aussi sain et équilibré qu’il devrait l’être. Lire la suite

Tagué , , , ,