Archives de Tag: Iran911case

La veuve Havlish et la vérité du 9-11-2001

Nous pouvons créditer le juge Daniels et la cour du district Sud de New-York d’avoir eu raison d’être allés au bout de leur désir de justice. Cette cour a dressé et soutient l’acte accusatoire qu’ils opposent, sans susciter l’intérêt qu’ils auraient sans doute mérité, aux Etats, dont l’Iran, organisations terroristes, autorités, impliqués dans ce qui apparaît comme une conspiration puissante et tentaculaire.

Chacune des victimes de ces tragiques attentats, comme toutes celles du terrorisme en général comme des désastres qu’il a généré, aurait aimé, aurait mérité, de bénéficier de quelqu’un d’aussi déterminé et tenace dans la quête et l’exigence de vérité.

l_fionaanddonx300

Fiona Havish et son époux, lors de leur mariage en août 1993, poursuit l’Iran. Le courage et la dignité d’une épouse.

Ce sont, peut-être, ces gens là, ces magistrats, ces vrais experts, ces gens de l’intelligence, les authentiques héros de la vérité dans un monde qui se soumet aux mensonges et le fait qu’ils l’aient fait, à l’origine des procédures, au nom d’une seule plaignante, Mme Havlish, ne rend la réquisition et le jugement auquel il a abouti, que plus exemplaire. Lire la suite

Publicités
Tagué , , , , ,

La révolution islamique d’Iran est-elle vraiment l’hydre du début du XXIe siècle

Toutes choses étant égales, par ailleurs, le désintérêt médiatique pour le jugement et les motivations du juge George Daniels,  de la Cour de district Sud de New-York, qui a le 10 mars dernier, prononcé une condamnation à l’égard de l’Iran considéré par cette juridiction comme à l’origine des attentats du 9-11-2001, tranche avec l’intérêt médiatique et populaire que Snowden et Assange, élevés au rang de héros de la liberté d’informer, ont incarné.
J’ai signalé, dans ma contribution publiée il y a deux jours, que la thèse du juge George Daniels n’avait inspiré que dédain et mépris. La grande presse ne l’a pas jugé digne d’être questionnée, et portée, avec un minimum de sérieux, jusqu’au public. Lire la suite

Tagué , , ,