Archives de Tag: Terrorisme

L’omniprésent oeil de Moscou

Dans un article consacré à la montée des tensions entre les Etats-Unis et la Russie, Patrick Saint-Paul, du Figaro, consent à énumérer les soupçons de manipulations de la Russie sur les démocraties.
Je note particulièrement, en fin d’article, le passage qui concerne la montée de l’AfD, le parti populiste allemand qui a, aux dernières élections, fait voler en éclat la position centrale de la CDU, le parti de la chancelière.Voir l’article


« En Allemagne, le Kremlin est soupçonné d’instrumentaliser le parti populiste AfD (Alternative für Deutschland) pour déstabiliser la chancelière… Avec Angela Merkel, les relations avaient été cordiales jusqu’à ce que la chancelière se mette en travers de sa route en Ukraine. »
, écrit Patrick Saint-Paul.

Lire la suite

Tagué , , , , , , , , , ,

Dans l’indifférence, une tentative de renversement théocratique est en cours

La Révolution Islamique d’Iran poursuit son renversement théocratique aux dépens des régimes sunnites et, particulièrement, à l’encontre de l’Arabie Saoudite, gardienne de l’orthodoxie et de deux des lieux saints majeurs de l’islam et aussi source du wahhabisme.

Ce statut, au sein du monde musulmam, est l’objet d’une attaque en règle, dont la crise à Mina est un symptôme évident: celle d’Al-Qaida est la plus spectaculaire puisque le régime doit faire face, à ses frontières, à des agressions régulières. Lire la suite

Tagué , , ,

Le grand mufti qui avait menacé l’Europe accueille Bachar El-Assad pour l’Aïd

L’homme qui accueille le président syrien dans cette vidéo, en copie d’écran publiée par Le Figaro, filmée au cours de la cérémonie destinée à marquer l’Aïd dans une ville reprise par le régime n’est pas un inconnu. Il s’agit de Ahmad Hassoun, le grand mufti de Damas.


Cette personnalité, plus
hau
ahmad-hassoun_syriete autorité religieuse du Damas, devrait attirer notre attention.

En 2011, comme s’en était fait l’écho CBS News, il avait menacé, dans une violente diatribe, l’Occident et l’Europe en  particulier d’attentats si le régime était menacé.

Dans son édition du 26 mars 2016, le site internet l’Orient New.net posait une question. « Est-ce que ISIS traite les menaces terroristes du Mufti d’Assad en Europe?«  , en s’interrogeant, dès la première ligne de son article, sur la cécité des médias occidentaux.
« Je ne sais pas pourquoi les médias occidentaux ont fermé les yeux sur les menaces qui ont été faites par le Grand Mufti d’Assad, Ahmad Hassoun, en Octobre 2011. Ces menaces dangereuses, émises par la plus haute autorité religieuse du régime Assad, ont été diffusées dans les médias occidentaux qui n’ont pas mesuré la menace réelle sur la sécurité de l’Europe. Le mufti est seulement un employé pour les services de sécurité [du régime syrien] et aucun employé mineur n’est autorisé à donner des instructions sans consulter les gens plus élevés, sans parler de l’émission de la menace terroriste par la plus haute autorité religieuse dans le pays. », écrivait Faisal al-Kasim, journaliste de nationalité anglo-syrienne, présentateur d’Al-Jazeera et de CNN Arabic.
Lire la suite

Tagué , ,

Un haut magistrat syrien dénonce les liens entre Daesh et le régime syrien

Dans cet entretien publié par l’agence Anatoly (turquie) en février dernier, M. Muhammed Kasim Nasir, ancien procureur général de la province d’Homs, en Syrie, accuse le régime syrien de connivence avec Daesh. Selon lui, les services secrets et militaires disposent de ramifications au sein de l’organisation terroriste.
Il affirme avoir obtenu de M. Nazim Abdullatif, directeur des services de renseignement syrien de la zone où lui même exerçait, des confidences selon lesquelles les attentats de daesh en Turquie et en Europe, y compris en France, consistaient à punir ces pays pour leur politique défavorable au régime de Bachar El-Assad.
« Abdullatif m’avait averti que leurs agents au sein de Daech prévoyaient une attaque terroriste en Turquie, a-t-il lancé. Cette discussion avait eu lieu au début de l’année 2015. Il m’avait dit que la Turquie paiera son intervention en Syrie et qu’elle « brûlera sous les feux du terrorisme ». De la même manière, la France et le président français, François Hollande, qui veut le départ du régime d’Al-Assad, seront dans un premier temps visé, avant de passer au reste de l’Europe. Tous devront payer.», rapporte l’agence turque.
Le magistrat évoque même un accord sur des armements.
« Cabir déposait les armes commandées par Daech aux points de contrôle militaire. Ensuite Daech organisait des attaques sur ces points précis. A ce moment là, Cabir ordonnait à ses soldats de se retirer en leur indiquant que leur vie était plus importante que tout. En prenant le contrôle de ces points, Daech récupérait toutes les armes »,a-t-il dit.
Ces révélations, ignorées par les médias hexagonaux, sont de nature pourtant d’éclairer la partie qui se joue actuellement en Syrie, avec l’engagement russo-iranien au secours du tyran syrien, d’un éclairage particulier.
Elles correspondent à l’analyse que j’ai développée sur mon blog, notamment après les attentats du 13 Novembre dernier, intitulée « Sauver Bachar El-Assad. Pourquoi?« .

Tagué , , ,

Un général saoudien accuse l’Iran d’être derrière l’attentat de la mosquée du prophète

« Tous les doigts pointent vers l’Iran parce qu’il est le seul bénéficiaire de la récente attaque qui a eu lieu près de la mosquée du Prophète », a déclaré le général de Brigade Hassam Atiyah, expert sur les stratégies de lutte contre le terrorisme du ministère saoudien de l’Intérieur.

Plusieurs kamikazes se sont fait exploser à Jeddah, Qatif et à Medine, près de la Mosquée du Prophète au moment de la rupture du jeûne et à la fin de la période de fin du ramadan, dans la soirée du 4 juillet dernier.

En désignant l’Iran comme instigateur, le général de brigade ramène Daesh au rang d’exécuteur des basses oeuvres distinct de la Révolution Islamique d’Iran installée dans les hautes oeuvres du terrorisme régional.

Cette analyse, je l’ai développée, depuis novembre 2015, après les attentats de Paris, notamment dans la contribution écrite le 17 novembre 2015 sous le titre « Sauver Bachar El-Assad. Pourquoi? ».

« Au cours des quatre dernières décennies, l’Iran a été un fervent partisan de toute tentative visant à faire douter de la capacité du Royaume à exécuter Omra et Hajj affaires. Les dernières attaques sont une tentative désespérée de la part de Daesh pour infiltrer la communauté d’expatriés dans le royaume « ,  a ajouté le général Atiyah.

Il a décrit l’attaque qui a eu lieu à Jeddah « comme une tentative désespérée pour dégrader les liens saoudiens-pakistanais bien fondées ».

http://saudigazette.com.sa/saudi-arabia/terrorism-expert-iran-chief-beneficiary-madinah-attacks/

Tagué , , ,

« Tous les extrèmismes ont intérêt à se manifester »

M. Calvar, devant la Commission Nationale de la Défense et des Forces Armées, a évoqué les risques qui pèsent sur notre nation et, au delà sur l’Europe. Le texte complet est disponible sur le site de l’Assemblée Nationale.
Il relève un niveau de violence croissant sur la société française, mais également sa complexification et ses métamorphoses, notamment à l’ultra-droite.

« Vous avez également évoqué les casseurs, répond-il à un membre de la Commision qui l’interroge. Je précise que la DGSI est un service antiterroriste. Aussi relèvent-ils du renseignement territorial et pas de nos services. Nous suivons pour notre part le haut du spectre, c’est-à-dire des individus susceptibles de basculer dans des actions terroristes qui visent à porter atteinte aux institutions de la République. » Lire la suite

Tagué , , ,

Défense de Salah Abdeslam

Maître Berton,

Vous venez de prendre en charge la défense de M. Salah Abdeslam.
Sans m’immiscer dans la ligne de défense qui pourrait être la vôtre, je souhaite vous faire part de quelques réflexions qui pourraient vous être utiles et donner au (x) futur (s) procès, en France et en Belgique, une dimension dépassant celle qui se préfigure et qui se concentrerait exclusivement sur la dérive djihadiste de certains jeunes.

En premier lieu, s’il faut tenir grief à votre client de ses intentions criminelles, il faut aussi le remercier de ne pas avoir mis personnellement à exécution le projet funeste. Cela a sauvé des vies, dont la sienne. Cela mérite d’être porté à son crédit et de lui valoir une autre justice que celle qui consisterait à faire de lui, au delà de ce qu’il est, une fausse victime expiatoire. Car expiatoire de quoi?

Si ma théorie est exacte – et je crois utile, pour la manifestation de la vérité qui est due aux victimes des attentats de Paris comme de tous les attentats qui ont ensanglanté le monde depuis au moins le 9-11-2001, qui constitue le marqueur de cette terreur, de l’explorer – M. Salah Abdeslam est un instrument entre les mains de puissances masquées.

Je ne m’interdis donc pas de penser que M. Salah Abdeslam puisse avoir été victime d’une manipulation comme nous le sommes nous également puisque nous ne parvenons pas à discerner l’origine de ce qui a tous les traits d’un complot géopolitique, avec en son coeur la Révolution Islamique d’Iran et la complicité active de la Russie qui trouve dans ce contexte des leviers pour fragiliser l’Union Européenne. Lire la suite

Tagué , , , , ,

Pour l’OCI, l’Iran soutient le terrorisme, pour Khamenei les USA arment Daech

Le temps viendra pour les médias de donner des explications au peuple, aux peuples, sur la manière dont les médias ont rendu compte du phénomène du terrorisme, l’imputant sans le moindre recul, à des pays sunnites tels que l’Arabie Saoudite. Le Figaro brille ici.
En quelques semaines, nous assistons curieusement à une manière d’évitement de la part de la quasi totalité des médias et, hier, le 15/04/2016, c’est l’ Organisation de Coopération Islamique qui fait les frais de cette politique de l’autruche qui consiste à censurer toute information ne coïncidant pas avec la narration officielle. Lire la suite

Tagué , , , , , ,

L’OCI dénonce « le soutien continu au terrorisme » de l’Iran

« La Conférence a déploré l’ingérence de l’Iran dans les affaires intérieures des États de la région et des autres États membres, y compris au Bahreïn, au Yémen, en Syrie, et en Somalie, et a dénoncé son soutien continu au terrorisme ».
Le point 33 du communiqué final rendu public après la réunion à Istanbul des Chefs d’État et de Gouvernement des États membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a le mérite de la clarté.
S’ils appellent de leur voeu à des relations pacifiées avec l’Iran qui est membre de l’organisation, « fondées sur les principes de bon voisinage, de non-ingérence dans les affaires internes, de respect de l’indépendance et de la souveraineté territoriale des Etats, et de résolution des différends par des moyens pacifiques, conformément aux chartes de l’OCI et de l’ONU et aux principes du droit international, et en s’abstenant de tout recours ou menace de recours à la force », les membres de l’OCI ont mis en exergue le rôle négatif de l’Iran s’agissant du terrorisme et de la déstabilisation des pays de la région.

 

Tagué , ,

La guerre invisible

Une guerre invisible n’est pas une guerre qui ne se voit pas. C’est une guerre qui ne montre d’elle que ce qui la tient masquée.
Jusqu’à présent, il fait peu de doute que la guerre qui nous est livrée, et qui a ensanglanté en quelques mois la France, la Belgique, le Pakistan, la Turquie, le Mali, le Maghreb, est demeurée invisible, s’agissant de ses réels enjeux et de ses motivations concrètes.
Nous n’en absorbons que l’enfumage alors que ce qui importe réellement, pour défaire et rendre inopérante la stratégie mise en oeuvre, c’est d’identifier l’origine de la menace et de discerner ses points d’appui et de développement.

Prenant le relais d’Al-Qaida, en perte d’influence apparente, des terroristes infiltrés en Europe érigent le drapeau noir de Daesh, chaque fois qu’ils commettent leurs abominables attentats. Le résultat de ces opérations est toujours le même. Nous nous réveillons en plein cauchemar avec, pour paraphraser Le Spleen de Baudelaire, le drapeau noir des soldats du califat planté sur nos crânes inclinés. Ils entrent dans notre pensée les éléments qui nous amènent à penser ce qu’ils veulent que nous pensions.
Affreux trophées qui nous ramènent toujours au pied du même mur, de nos mêmes limites à penser le mal au delà de cette barrière. Lire la suite

Tagué , , , ,